CLUB DE LECTURE

   ANNA GAVALDA

 Anna Gavalda est née en 1970 à Boulogne-Billancourt. Sa première nouvelle, elle l’écrit à 17 ans, dans une salle d’examens, alors qu’elle est en train de rater le concours de Sciences-Po… Elle décroche finalement une maîtrise de Lettres à la Sorbonne, tout en développant ses aptitudes littéraires en participant à des ateliers d’écriture. En 1992, elle remporte le concours de la plus belle lettre d’amour de France Inter. En 1998, elle est lauréate du concours “Du sang dans l’encrier” de la Bibliothèque municipale de Melun. Elle achète un ordinateur pour l’occasion, et depuis, ne s’arrête plus d’écrire.

En 1999, le recueil de nouvelles « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part », refusé par nombre d’éditeurs et finalement publié par Le Dilettante, crée la surprise : bouche-à-oreille, presse unanime, elle reçoit le Grand Prix RTL-Lire… Le premier livre d’Anna Gavalda est traduit dans une trentaine de langues. Mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois. 

Voici les 12 nouvelles de ce recueil :

  • Petites pratiques germanopratines
  • I.I.G.
  • Cet homme et cette femme
  • The Opel Touch
  • Ambre
  • Permission
  • Le Fait du jour
  • Catgut
  • Junior
  • Pendant des années
  • Clic-clac
  • Épilogue

Trois ans plus tard, elle revient sur le devant de la scène littéraire avec son premier roman « Je l’aimais », un huis-clos entre Chloé, qui vient d’être abandonnée par son mari, et Pierre, son beau-père. Cette fois, les éditeurs se l’arrachent, mais elle reste fidèle aux Editions Le Dilettante. Un sens aigu de l’observation, une description des émotions toujours juste, de l’humour et un peu de cruauté, un style léger et direct, voilà les ingrédients qui font le succès d’Anna Gavalda. Elle aime citer cette phase de Marcel Proust : “pour écrire pour tous, il faut écrire pour soi”. Et ça marche, les gens se reconnaissent dans ces histoires.

En mars 2004, c’est la consécration pour la jeune femme : « Ensemble, c’est tout », l’histoire simple et bouleversante de quatre âmes esseulées qui se cherchent et finissent par s’aimer, devient le plus gros succès de 2004 derrière l’inébranlable Da Vinci Code. En 2007 ce roman est adapté au cinéma par Claude Berri. Aujourd’hui, Anna Gavalda vit toujours dans la banlieue sud-est de Paris avec ses deux enfants, Louis et Félicité. Elle écrit des chroniques dans des magazines et prépare son nouveau roman.

En mars 2008 apparaît alors « La Consolante » encore plus volumineuse et ambitieuse, une véritable comédie humaine, grave et tendre à la fois. Le lecteur, même réticent, ne peut qu´être conquis par le satané talent d´Anna Gavalda, sa force de conviction, l´authentique empathie qui émane de son livre.

 

VOYAGE EN BRETAGNE ET NORMANDIE


Cette année nous faisons le voyage d´études en Bretagne et Normandie du samedi 30 mars au 6 avril. 

Je laisse à votre disposition la présentation que nous avons vue lors de la réunion ainsi que le planning de ce beau voyage pour qu´il puisse servir à d´autres élèves s´ils pensent visiter ces belles régions à un autre moment.

PLANNING DU VOYAGE

PADLET JOURNÉE DES FEMMES

Pour commémorer la Journée Internationale des Femmes, les élèves de NA vous proposent de lire des articles au sujet de quelques femmes qui ont marqué la société de leur époque.

Nous vous invitons à les connaître. Bonne lecture!

 

Hecho con Padlet

JORNADA GASTRONÓMICA EN HOSTELERÍA

Une fois de plus cette année, nous avons eu le plaisir de déguster le menu gastronomique à l´École d´Hôtellerie de Gijon où nous avons passé un moment très agréable ensemble.

SUR QUEL PIED DANSER

Lors du Festival de Cinéma de Gijon “Les Enfants Terribles”, le jeudi 23 novembre à 9:30 à La Laboral, nous verrons le film SUR QUEL PIED DANSER, une comédie musicale de Paul Kalori et Kostia Testut.

SYNOPSIS

Alors que Julie pense décrocher un CDI (Contrat à Durée Indéterminée) dans une fabrique d’escarpins de luxe, un plan social vient chambouler ses rêves de stabilité: entre lutter aux côtés d’ouvrières frondeuses ou bien faire profil bas, la jeune femme ne sait sur quel pied danser. Mais quand Samy, un camionneur aussi roublard que charmeur, vient prêter main forte au combat, ce n’est déjà plus la même chanson…

VOILÀ LA BANDE-ANNONCE:

SI VOUS SOUHAITEZ ÉCOUTER L´INTERVIEW AU SUJET DU TOURNAGE CLIQUEZ ICI

SI VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS

(http://www.allocine.fr/film/fichefilm-239067/secrets-tournage/):

Critique

Julie est courageuse ; mais le monde du travail ne veut pas d’elle. Elle galère entre stages non rémunérés et CDD non renouvelés. Elle croit décrocher le Graal en trouvant un emploi dans une fabrique de chaussures pour femmes. Mais l’entreprise est menacée par un plan social. On dirait un documentaire façon Entre nos mains ou Entrée du personnel. Ou un drame social façon La fille du patron ou Ressources inhumaines. Et Sur quel pied danser l’est en partie, qui raconte une lutte ouvrière avec ses passages obligés et ses figures un brin caricaturales : un PDG cynique et manipulateur, un directeur d’usine écartelé entre l’amour de son métier et la peur de sa hiérarchie, des délégués syndicaux avec un cœur gros comme ça…. Mais Sur quel pied danser est plus que cela. C’est une « comédie musicale et sociale » comme on n’en faisait plus depuis Jacques Demy (Les Parapluies de Cherbourg, Peau d’âne) et comme on en refait depuis quelques années avec un certain succès (Chante ton bac d’abord, Les Chansons d’amour, 8 femmes, Filles perdues cheveux gras… La B.O. est signée de la fine fleur de la chanson française : Jeanne Cher­hal, Clarika, Albin de la Simone, Olivia Ruiz… C’est léger comme un bonbon acidulé, élégant comme une paire d’escarpins et joli comme Pauline Etienne qui confirme de film en film son talent.

Genèse

Diplômés de la Fémis, Kostia Testut et Paul Calori ont réalisé ensemble en 2007 le court-métrage Le Silence des machines une commande dʼArte sur le thème «Vous êtes viré ! ». Explorant la voie ouverte par Stanley Donen dans Pique-nique en pyjama (1957) ou par Jacques Demy dans Une chambre en ville (1982), ce court-métrage se donnait déjà pour défi de traiter dʼun conflit social par le biais de la comédie musicale.

De l’importance de la chanson

Pour Kostia Testut et Paul Calori, les chansons permettent idéalement de développer des personnages. Ils racontent : “Une chanson permet d’exprimer en trois minutes l’essence d’un personnage : ses sentiments, ses rêves, ses frustrations, ses fantasmes, ses ambitions, son passé. C’est comme se brancher directement sur le cerveau de celui-ci, en court-circuitant les règles habituelles de l’exposition et de la caractérisation. Le personnage devient expressif à la puissance dix”.

Du monde en coulisses

Kostia Testut et Paul Calori ont fait appel à plusieurs auteurs et compositeurs différents afin de varier les styles des chansons, et ainsi offrir une plus grande palette de personnages sans tomber dans la répétition : Olivia Ruiz, Jeanne Cherhal, Albin de la Simone ou encore Olivier Daviaud ont ainsi participé au long-métrage. Ce dernier, compositeur des bandes originales de Gainsbourg vie héroïque (2010) et Le Chat du Rabbin (2011) de Joann Sfar, est aussi le directeur musical du film.

Le pouvoir des chaussures

Kostia Testut et Paul Calori ont choisi de situer l’intrigue de leur film dans une usine de chaussures de luxe, pour plusieurs raisons : “C’est un marqueur social qui caractérise immédiatement un personnage (…). Il est la métaphore de l’avancée d’un personnage, de sa droiture, de sa dignité, de son endurance. C’est un symbole ancestral aux niveaux de lecture sans fin : symbole sexuel, qui fait l’objet de fétichisme et de fascination ; fil rouge de nombreux récits traditionnels, comme Cendrillon”, expliquent-ils. “Et bien sûr, ça colle parfaitement avec la comédie musicale et la chorégraphie : le jeu autour du pied, de la danse”. Le tournage a également eu lieu à Romans-sur-Isère, qui a connu une forte activité industrielle après-guerre grâce à la chaussure de luxe.

Des ouvrières qui dansent

Pour interpréter les ouvrières de lʼusine de chaussures de luxe où se déroule lʼhistoire, les réalisateurs ont souhaité travailler avec des danseuses professionnelles, venant de la danse contemporaine, du hip-hop ou encore du cabaret. Pour lʼanecdote, ces danseuses ont réalisé en secret durant le tournage un authentique “calendrier de charme”, quʼelles ont imprimé pour lʼéquipe, et qui est devenu une pièce collector…

L’affiche dessinée

Lʼaffiche a été dessinée par Pascal Rabaté, célèbre auteur de bandes-dessinées (notamment Ibicus, 1998-2001) et lui-même réalisateur des films Les Petits Ruisseaux (2010), Ni à vendre ni à louer (2011) et Du goudron et des plumes (2014).

CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD

 Le jeudi 24 novembre à 9:30 à l´occasion du Festival de Cinéma de Gijon “Les Enfants Terribles”, les élèves de 1ère et 2è année de Niveau Avancé iront à La Laboral voir le film CIGARETTES ET CHOCOLAT CHAUD de la réalisatrice Sophie Reine, avec les acteurs Gustave Kervern, Camille Cottin, Fanie Zanini, Héloïse Dugas.

 SYNOPSIS

Denis Patar (Gustave Kervern) est un père aimant mais débordé qui se débat seul avec l’éducation de ses filles, Janis 13 ans et Mercredi 9 ans, deux boulots et une bonne dose de système D. Un soir Denis oublie, une fois de trop, Mercredi à la sortie de l’école. Une enquêtrice sociale (Camille Cottin)  passe alors le quotidien de la famille Patar à la loupe et oblige Denis à un « stage de parentalité ». Désormais les Patar vont devoir rentrer dans le rang…

Une comédie attachante nous invitant à suivre la famille Patar. Tendre, poétique, inventif et “feel good”, cette comédie qui sortira sur nos écrans le 14 décembre en France a tous les atouts pour plaire.

LA TOLÉRANCE EN CHANSON

Le mercredi 16 novembre, nous fêtons la Journée Internationale de la Tolérance dans notre école. Pour promouvoir le thème de la tolérance, nous avons choisi quelques chansons françaises qui abordent le respect à la différence dans divers domaines. Pour un monde meilleur où  il n´y ait pas de place pour  la maltraitance, l´homophobie, le racisme et la violence sous toutes ses formes.

Si vous voulez avoir les paroles cliquez sur le titre de la chanson.

PRINCESS ANIES “Tolérance” (chanteuse rap)

C´est une des meilleures rappeuses françaises, elle chante le respect à la différence et  s´implique aussi dans des projets sociaux concernant les camps de réfugiés et leurs conditions de vie.

CALOGERO “J´ai le droit aussi(chanteur pop-rock)

Il s’agit d’une chanson qui parle de l’homosexualité et d’un garçon qui a peur de la réaction des gens, mais surtout, de sa famille, s´ils apprenaient qu’il est homosexuel. C’est une chanson sur la tolérance, mais, aussi, sur l’angoisse des jeunes qui sont homosexuels.

JEANNE CHÉRHAL “Quand c´est non c´est non(chanteuse pop)

Une des dernières découvertes de la chanson française, Cette auteure-compositrice-interprète défend aussi bien la cause des femmes que celle des étrangers sans-papiers.

HUGUES AUFFRAY “Les crayons de couleurs (chanteur folk-rock)

Les chansons de cet auteur-compositeur-interprète évoquent les voyages, l´amitié, la fraternité, le respect. Pour la première fois en mai 1966, au Palais des Sports de Paris, à l’occasion du premier concert contre le racisme, il chante pour Martin Luther King la chanson “Les Crayons de couleur” dont il a fait une nouvelle version en 2011.

GRÉGOIRE “Soleil (chanteur pop, variété française)

Grégoire Boissenot est un auteur-compositeur-interprète français révélé grâce au site internet My Major Company. Cette chanson appartient à l´album “Le même soleil”. Elle proclame l´ouverture d´esprit, l´acceptation et la compréhension d´autres cultures.

ENRICO MACIAS “Enfants de tous pays (chanteur variété française)

Cet auteur-compositeur français qui se définit lui-même comme juif-arabe reçoit le titre international de Chanteur de la Paix en 1980. “Enfants de tous pays” est une chanson symbolique qui proclame la solidarité et l´union entre différentes races et pays.

KIDS UNITED “On écrit sur les murs” (groupe pop)

Kids United est un groupe de musique formé de cinq enfants et adolescents de huit à quinze ans. Le groupe a été formé en 2015 pour une campagne UNICEF. Cette chanson appartient à leur album “Un monde meilleur” (disque de diamant avec 500 000 albums vendus en août 2016). C´est un chant pour l´espoir qu´un monde meilleur est possible grâce à la tolérance et à l´amour.

ET SI ON VOYAGEAIT…

Les élèves de français de Niveau Avancé vous proposent de connaître une région française ou pays francophone à travers leur présentation.

Pour ce faire, cliquez sur: BON VOYAGE!  

VOYAGE EN PROVENCE

Ça y est, nous voilà de retour après une semaine bien remplie passée en France, plus exactement en Provence. Je vous propose donc un parcours à travers les photos sélectionnées. Pour ceux qui y sont allés, ça vous fera rappeler de bons souvenirs, d´ailleurs quelques-uns pensent y retourner en été quand les champs de lavandes fleuries sont splendides et pour ceux qui n´ont pas encore eu la chance d´y aller, n´hésitez pas à le faire!                     BON VOYAGE !!!

Je vous propose aussi un petit pot-pourri de quelques instants vécus lors du voyage comme le tri des taureaux en Camargue, la ronde sur le Pont d´Avignon et la bouillabaisse marseillaise. Amusez-vous bien!

VISITE AU MUSÉE EVARISTO VALLE

Pour clore la leçon sur l´Art, nous sommes allés visiter le musée Evaristo Valle et ses jardins. Nous avons eu la grande chance de compter sur Eva, magnifique guide de ce musée qui nous a transmis en français son enthousiame pour ce peintre et son amour des Asturies. Merci à elle pour sa professionnalité et sa gentillesse. Ne manquez pas cette visite, vous ne le regretterez pas!