Mardi: Saint Malo

On est parti à Saint Malo à 8:30. Après un voyage de deux heures, on est arrivé à la ville. Nous nous sommes promenés à côté de la plage, sur la jetée maritime. Ensuite, il faisait froid alors, on est allé à l’office de tourisme de Saint Malo car on ne voulait pas nous enrhumer. En plus, on a pris beaucoup, beaucoup, beaucoup de brochures comme souvenir. Puis, on a visité un bateau corsaire, qui s’appelle l’Étoile de Roi, où un gentil corsaire nous a fait le tour de navire.

#Faitintéressant Dans un navire, toutes les cordes ont nom sauf celle de la cloche. On a vu comme les corsaires mangeaient, comme les corsaires dormaient et comme ils étaient punis, tout raconté par un homme dont expérience sur la matière était visible.

Après de la visite, on est rencontré la guide de Saint Malo, Coraline, qui nous a montré les sites les plus importants de la ville. La première chose qu’on a vu c’est la porte de la ville, où on a vu l’écu malouin (comme s’appellent les habitants de Saint Malo) et celui de Duché de Bretagne, avec l’hermine. Puis, on est allé à l’hôtel de ville, ancien château de Saint Malo.

#Faitintéressant La tour Quic-en-groigne. Anne de Bretagne est aussi là, mais où est-ce qu’Anne de Bretagne n’est pas ? La plus nouvelle tour de château a été appelée Quic-en-groigne après Anne de Bretagne a répondu aux Malouins « Quic en Groigne, Ainsy sera c’est mon plaisir  ».

On a visité les remparts de la ville, où il faisait beaucoup de froid, et après on a entendu à l’histoire de Jacques Cartier, malouin célèbre qui a découvert le Canada, François René de Châteaubriand, un écrivain romantique   et Robert Surcouf, le corsaire français le plus célèbre.

#Faitintéressant Robert Surcouf, un homme très franc. Quand Robert Surcouf a attrapé un navire anglais et il était en train de parler avec le capitaine anglais, le dernier lui a dit « Vous, Français, vous vous battez pour l’argent. Tandis que nous, les Anglais, nous nous battons pour l’honneur. » Il a répliqué « Chacun se bat pour ce qui lui manque ».

On est allé sur quelques rues très importantes, liés avec l´histoire de Saint Malo. La première ruelle est la Rue du chat qui danse parce que les Anglais ont tué seulement un chat dans son attente de conquête de la ville. La deuxième, c’est celle du Gras Mollet, qui représente les 24 chiens qui gardaient la ville pendant la nuit. La dernière c’est la rue de Maclaw, nom de moine qui donne le nom à la ville.

Puis, on a visité la maison la plus vielle de la ville, c’est la seule qui a survécu le bombardement américain de la Deuxième Guerre Mondiale. Finalement, on a eu le temps pour manger et faire les courses. On est rentré environ 18:30.

On a fait une soirée au lycée avec tous les lycéens français d’échange et nous. Deux lycéens français ont joué la cornemuse pour nous et François a dansé break dance. On s’est beaucoup amusé et malheureusement on a pris congé.

#Faitintéressant Quelques ados qui ont participé à l’ échange ont échangé plus que des mots à la soirée.

Envía un comentario


*
Para demostrar que eres un usuario (no un script de spam), introduce la palabra de seguridad mostrada en la imagen.
Anti-Spam Image