DOSSIER SUR LES MISÉRABLES

22 01 2013

Au cours de ce deuxième trimestre, nous irons au théâtre voir une adapatation d’une des plus célèbres oeuvres de Victor Hugo: Les Misérables.

      

C’est une des oeuvres les plus représentées, autant au théâtre qu’au cinéma, à la télé ou encore en musical. Voici d’abord quelques affiches de films pour vous en rendre compte !

  

    

  • CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR VOUS INFORMER SUR CE ROMAN DE LA LITTÉRATURE UNIVERSELLE ET RÉALISER QUELQUES ACTIVITÉS DE RECHERCHE!

               

QUIZ SUR VICTOR HUGO

DOSSIER SUR VICTOR HUGO

  • REGARDEZ DES EXTRAITS DE FILM!

  • POÈME DÉDIÉ À SA FILLE LÉOPOLDINE.

  LA FILLE DE VICTOR HUGO, LÉOPOLDINE, MEURT TRAGIQUEMENT PUISQU’ELLE SE NOIE ALORSQU’ELLE EST JEUNE MARIÉE. VICTOR HUGO ÉCRIT POUR ELLE UN POÈME MAGNIFIQUE, INTITULÉ “DEMAIN DÈS L’AUBE“:

        

 Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

- Les contemplations -

 ACTIVITÉ SUR LE POÈME

DOCUMENT ANNEXE

LA TROP COURTE VIE DE LEOPOLDINE

Victor Hugo avait perdu son fils aîné Léopold, né le 16 juillet 1823 et décédé le 10 octobre, et quand Adèle donne naissance à une fille le 28 août 1824, on la baptise du prénom de Léopoldine. Sa famille l’appelle volontiers ” Didine “. Très tôt, de nombreux peintres font son portrait.
Après Blois, et les Alpes en 1825, elle profite des étés en famille à Bièvres dès 1831, dans la propriété des Bertin. Elle suit des études tout près de l’habitation familiale, place Royale à Paris et elle acquiert peu à peu des croyances religieuses très fortes.
Dès 1834, son père lui envoie des lettres au cours de ses voyages et il écrira bientôt sur elle, séduit qu’il est par ce symbole de pureté.
De nombreux prétendants se présentent, mais elle fait la connaissance en vacances de Charles Vacquerie avec qui elle se marie le 15 février 1843. Ils emménagent près du Havre au domicile de la belle-famille.
Peu de temps après, le 4 septembre, c’est le drame : le jeune couple se noie lors d’une sortie en bateau sur la Seine, à Villequier.
Hugo apprend la nouvelle de ce décès le 9 septembre dans un journal, sur le chemin de retour d’un voyage en Espagne. Il n’ira sur sa tombe qu’en septembre 1846.

Lettre de Victor HUGO à Mme Victor Hugo
10 septembre 1843 (Cachet de la Poste : Saumur,11 sept 43 Paris, 13 sept 43)

“Chère amie, ma femme bien-aimée, pauvre mère éprouvée, que te dire ? Je viens de lire un journal par hasard, ô mon Dieu, que vous aie fait ! J’ai le coeur brisé, je n’irai pas jusqu’à La Rochelle, je vais partir tout de suite pour Paris où j’arriverai presque en même temps que ma lettre. Pauvre femme, ne pleure pas, résignons nous, c’était un ange, rendons à Dieu.
Hélas ! Elle était trop heureuse. Oh ! Je souffre bien.
Il me tarde de pleurer avec toi et avec mes trois pauvres enfants bien-aimés. Ma Dédé chérie, aie du courage, et vous trois. Je vais arriver.
Nous allons pleurer ensemble, mes pauvres bien-aimés. A tout à l’heure, mon Adèle chérie. Que ces affreux coups, du moins, resserrent et rapprochent nos coeurs qui s’aiment”.

Estadísticas Este artículo ha sido visitado  771  veces


Actions

Informations

Leave a comment


*
Para demostrar que eres un usuario (no un script de spam), introduce la palabra de seguridad mostrada en la imagen.
Anti-Spam Image