Les Asturies par Alba Andrade

4 05 2011

Située au nord de l’Espagne, la région des Asturies offre une grande variété de paysages et une gastronomie très connue et appréciée par ses habitants. La faune et la flore représentent pour les touristes l’endroit parfait pour profiter de la nature. En plus, la cuisine savoureuse est appréciée par tout le monde, car à la différence d’autres pays, les Asturies conserve sa tradition gastronomique.

Cette région ne serait rien sans ses habitants. Agréables, gentils, chaleureux sont certains adjectifs qui les décrivent et les définissent.

En conclusion,  les gens, la gastronomie et l’impressionant paysage font des Asturies un lieu parfait pour profiter de bonnes vacances.

Alba Andrade.



Découverte de la ville d’Oviedo par Julia Martín

4 05 2011

Essais et rapport

LeRoutard.com “Voyages aux quatre coins du monde”.

Découverte de la ville d’Oviedo.

Oviedo, c’est une ville magnifique et j’y ai passé une journée extraordinaire. La ville est la capitale de la région des Asturies en Espagne. Le clima en été y est très agréable et pas trop froid en hiver.

Quand je suis arrivée à Oviedo, j’ai trouvé des bâtiments impressionants et de grands espaces verts. J’ai visité les petits magasins des vieux quartiers et aussi les grandes galeries marchandes du centre-ville. Puis je suis arrivée près de l’exceptionnelle cathédrale gothique où j’ai vu une architecture magnifique.

En sortant, j’ai assisté à une représentation de danse asturienne très amusante. Le soir, j’ai dégusté la cuisine traditionnelle d’Oviedo, à la terrasse d’un restaurant, pour terminer la journée.

J’ai passé une journée très intéressante avec les gens d’Oviedo très sympathiques, mais je n’ai pas eu le temps de faire beaucoup de choses. J’espère y retourner pour voir la célébration des Prix Prince des Asturies dans le magnifique théâtre Campoamor.

Julia Martín.



Mon fabuleux voyage par Andrea Menéndez

4 05 2011

 Je viens de faire un voyage en Castilla-León, au nord de l’Espagne. C’était spectaculaire. Je me suis beaucoup amusée et j’ai visité de nombreux monuments historiques.

Dès mon arrivée, j’ai goûté quelques plats typiques de la gastronomie, comme la “cecina” et le “cocido maragato”. Cette région produit aussi un excellent vin que vous devez absolument tester.

Les jours suivants, j’ai visité tous les villages avec des vestiges romains et je dois dire qu’ils sont extraordinaires. J’ai passé une journée à León où j’ai de la famille. Là, j’ai visité la cathédrale et le musée d’art contemporain. Le soir,, je me suis promenée le long des murs romains qui sont illuminés toute la nuit.

Finalement, pour aller à mon village, j’ai décidé de faire la route de Cares, qui est une expérience géniale.

Tout mon voyage a été inoubliable, et je recommande à tous les internautes qui lisent cet article de venir découvrir cette région, et surtout, qu’ils visitent le musée de faune sauvage, celui que je n’ai pas nommé car je l’avais déjà visité plusieurs fois auparavant. De plus, c’est un voyage que je voulais faire depuis longtemps.

Andrea Menéndez.



Une fête traditionnelle: Noël en Espagne par Irene Barragán

4 05 2011

Noël est une fête très importante pour tout le monde. Les vacances de Noël commencent le 20 décembre et elles finissent le 8 ou 10 janvier.

Le 22 décembre est un jour très spécial parce que c’est la loterie de Noël. Le 24 décembre, c’est le réveillon. Ce soir-là, toute la famille dîne ensemble. Le jour suivant, c’est Noël et la famille déjeune aussi ensemble. En Espagne, ce n’est pas une tradition d’offrir des cadeaux à ce moment-là parce que le Père Noël ne veint pas en Espagne. La dernière fête de l’année, c’est la Saint-Sylvestre. La nuit de la Saint-Sylvestre, on sort et on va en boîte. Mais, avant, on dîne en famille. A minuit, on mange 12 graines de raisins, une à chaque coup de cloche de minuit.

Pour finir, le 5 janvier, les Rois Mages arrivent dans toutes les villes et les villages de l’Espagne. Les gens assistent au défilé des Rois. C’est un jour spécial pour les enfants parce que les Rois leur apportent des cadeaux pendant qu’ils dorment.

Cette période est très belle dans mon pays et, à mon avis, tout le monde croit en Noël à ce moment-là.

Irene Barragán.



Voyage à Paris par Javier Rodríguez

4 05 2011

Je me souviens quand je suis allé en week-end à Paris l’été dernier. J’avais décidé de partir là-bas avec mes amis parce que nous pensions que Pris n’était pas trop loin et que ça serait une bonne destination où nous pourrions aller pour nous amuser.

Nous avions acheté les tickets de voyage sur Internet parce que c’était moins cher que dans une agence de voyage. et nous avions choisi l’hôtel où nous allions loger. C’était un très bel hôtel de 4 étoiles dans le centre de Paris.

Après avoir attendu quelques semaines, le jour du départ est arrivé et nous avons pris l’avion à destination de Paris Charles de Gaulle. Je me souviens très bien qu’il faisait chaud (c’était en plein mois d’oût) et qu’il faisait une journée formidable.

Après être allés à l’hôtel, nous avons décidé de visiter Paris, en commençant par le monument le plus connu, la Tour Eiffel.

J’avais vu beaucoup de photos, mais la voir en personne, c’est vraiment une sensation qu’il faut vivre pour la sentir. Se promener sur les Champs Élysées est indescriptible.

Après avoir fait des photos, nous sommes allés à Notre-Dame, la célèbre cathédrale gothique de Paris qui date du XIVième siècle.

Puis nous sommes retournés à l’hôtel pour nous reposer, et le lendemain nous avons fini notre visite parisienne en montant sur un bateau qui nous promenés sur la Seine, en visitant quelques salles du Louvre, et pour terminer nous sommes sommes allés à l’aéroport pour notre retour en Espagne.

Ce voyage a été vraiment super, et une de mes meilleures expériences jusqu’à présent.

 Javier Rodríguez.



Voyage à Dublin par María Monguilot

4 05 2011

L’année dernière, je suis allée à Dublin en Irlande pour un mois.

Là, j’ai visité beaucoup de lieux; la première semaine je suis allée à la plage, Dan Löghaire. C’était une très grande plage avec aussi des zones vertes. Le temps était bon, mais à la fin de la journée, il a fait beaucoup de vent. L’eau était très froide, alors j’ai passé la journée à lire et à me promener.

Dans ma deuxième semaine, je suis allée à Newgrange, une tombe celte, mais je ne me suis pas bien amusée. J’ai fait beaucoup d’achats chez “Carrol”, le magasin de souvenirs typique de Dublin, et j’ai mangé chez “O’Neills”, un restaurant de cuisine iralandaise.

Au cours des semaines suivantes, je suis allée voir des musées, comme le musée d’art ou de la cire. J’ai dansé aussi dans un spectacle de danse irlandaise, et j’ai visité une foire à Dam Löghaire, où je suis allée la première semaine.

Le temps n’était pas froid, mais il a fait du vent tous les jours. Les gens étaient très agréables et sociables (un peu bizarres, peut-être).

Mais, en général, je suis heureuse de mon voyage.

L’Irlande, c’est un pays qu’on doit visiter!

María Monguilot. 



Voyage en France par Ana Ríos

4 05 2011

  Hier je suis rentrée chez moi après un magnifique voyage en France. Comme tu sais, j’aime beaucoup la peinture et c’était ça, mon amour pour la peinture, le guide de mon voyage.

Dans notre pays voisin, j’ai découvert certaines choses qu’à mon avis, je n’oublierai jamais.

Au début de mon voyage, j’ai visité Arles (située dans le sud du pays). Il s’agit de la ville où Vincent Van Gogh a peint quelques-unes de ses plus belles oeuvres (sa chambre …). Ses maisons pittoresques, ses gens, sa gastronomie m’ont vraiment enthousiasmée.

Après, je suis allée à Paris où se trouve le meilleur musée du monde, le musée du Louvre. Là, j’ai admiré les tableaux de mes peintres préférés: Monet, Van Gogh, Manet… C’était magnifique. Puis j’ai visité Montmartre, tu sais, “le quartier de la Bohème” où j’ai acheté plusieurs reproductions.

C’était un voyage inoubliable que j’espère répéter.

Ana Ríos.



VICTOR HUGO

25 10 2010

VOICI LE POÈME QUE VICTOR HUGO DÉDIE À SA FILLE LÉOPOLDINE, MORTE NOYÉE AVEC SON MARI ALORSQU’ILS ÉTAIENT JEUNES MARIÉS.  

  

Demain, dès l’aube…

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR1L_Q31cNQlqpCYTpHt28MaO7kkn4Igc8BlZMVgnY1d7ahilo&t=1&h=186&w=149&usg=__H6PeGWoVdaSRjHrBXLsVhlXx8mQ=