Junio 2000

16 10 2010

Le cinéma sur un plateau

Comme la tour Eiffel pour Paris. Los Angeles a son monument: les lettres géantes de Hollywood, qui surplombent la ville depuis 1923. Érigée au départ de manière temporaire pour promouvoir le développement du marché immobilier, cette curieuse installation, qui s’appelait alors Hollywoodland, ne devait perdre que ses quatre dernières lettres pour
devenir officiellement, en 1973, un monument historique et culturel. Elle en est aujourd’hui son symbole le plus fidèle.
Ainsi, aucun doute n’est possible, vous êtes bien dans la capitale mondiale du cinéma: les affiches grandes comme des immeubles, annonçant les dernières sorties de films, poussent comme des champignons à chaque coin de rue, tous les services de tous les restaurants sont des acteurs qui attendent leur chance et les compagnies touristiques vous font découvrir la ville et ses maisons de stars dans leur minibus avec air conditionné.
Los Angeles est la ville de toutes les excentricités… En 1927, l’actrice de cinéma muet Norma Talmadge marcha par erreur sur une dalle de ciment frais… Depuis, nombreuses sont les personnalités du monde du spectacle qui ont fait des pieds et des mains pour les tremper dans le ciment frais! Se sont ainsi accumulées, jusqu’à nos jours, des centaines et
des centaines d’authentiques “signatures”.

QUESTIONS:
(El alumno deberá responder a las preguntas evitando transcribir literalmente frases del texto)
1) Qu’est-ce qui a changé entre 1923 et 1973 à Los Angeles? (2 puntos)
2) Qu’est-ce qu’on peut voir, lors d’une visite à Hollywood, d’après le texte? (2 puntos)
3) Comment sont faites les “signatures” des personnalités du monde du spectacle? (2 puntos)
4) Aimez-vous le cinéma? Comparez deux façons de voir le cinéma: dans une salle et à la télévision. Donnez votre opinion. (80/100 mots) (4 puntos)